Pourquoi recrache-t-on le vin quand on le goûte ?


Nous avons tous déjà vu, en vrai ou dans un reportage, un amateur de vin goûter un grand cru et le recracher. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas un signe de dégoût, ni même une impolitesse dans le monde de la dégustation œnologique. Au contraire, les vignobles professionnels ont récemment mis en place une campagne de sensibilisation pour mieux expliquer ce phénomène. Alors, pourquoi recrache-t-on le vin quand on l’aime ?

Recracher pour mieux goûter

Aussi incroyable que cela puisse paraître, on recrache justement un vin quand c’est un grand cru et quand on l’aime. Pourquoi ? Tout simplement parce que le fond de la gorge ne possède aucune papille gustative et aucun capteur. Quand on avale le vin, on ne profite donc plus de sa saveur et beaucoup de ses arômes disparaissent.

 

Quand on le recrache, au contraire, on lui permet de repasser sur les millions de capteurs présents dans notre bouche. Nous découvrons donc d’autres saveurs et nous approfondissons notre exploration de la personnalité d’un grand cru. Bien sûr, certains vins avec de fortes personnalités, comme un Bourgogne, peuvent être goûtés en avalant, mais recracher permet toujours une exploration plus minutieuse.

Le principe de rétro-olfaction

La plupart des bons vins ont une personnalité complexe et forte qui s’exprime sur différents niveaux. Or, ces différents niveaux demandent du temps pour être explorés. Recracher permet d’activer un principe que l’on appelle la rétro-olfaction. C’est-à-dire qu’en recrachant, on recouvre l’arrière-goût qui a déjà commencé à se former pour le renforcer ensuite et mieux explorer les saveurs.

 

Ce principe est fondamental pour correctement goûter un vin et le comprendre. Les professionnels sont unanimes : quand on avale un vin, on ne le goûte qu’à moitié. Alors, certes, recracher n’est pas du plus bel effet, mais le lobby Vin & Société a investi 100 000 € pour sensibiliser les gens à cette pratique. Il espère ainsi augmenter la connaissance globale du monde du vin pour convaincre plus de clients devenus experts.

Est-ce gâcher du vin quand on l’avale ?

Évidemment, il ne faut pas tomber dans un extrême inverse et commencer à refuser d’avaler le vin. Vous risqueriez de gâcher l’ambiance de vos futurs dîners. Néanmoins, quand vous sélectionnez un vin pour une soirée ou un dîner, prendre l’habitude de le recracher vous permettra de mieux cerner sa personnalité et de mieux le marier à vos plats.

 

Cela peut sembler insignifiant, mais faire cet effort vous permettra de proposer le vin parfait à vos invités. Ils ne s’en rendront pas forcément compte consciemment, mais un bon mariage leur permettra de profiter encore davantage du repas. Votre effort pour goûter le vin permettra de sublimer votre soirée et vous n’avez pas besoin d’inciter vos invités à recracher leur vin.

Sur le même thème: Connaitre le Vin

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *